Le Tai Qi Quan

CIMG5862

 

 

Forme en 108 mouvements de l’école Yang traditionnelle

 

Le Tai Ji Quan (Tai Chi Chuan) est un art martial interne chinois, qui grâce à la lenteur des mouvements développe une gestuelle souple et fluide. Progressivement on apprend à se détendre et à entrer dans un calme dynamique, à apaiser le stress interne, à trouver son équilibre. Pratiquer le Tai ji quan harmonise la circulation de l’énergie (Qi), amène à utiliser la force interne plutôt que la force musculaire.          

Le Tai ji quan (tai chi chuan) peut être abordé de différentes manières, quelque soit l’âge

Il peut être considéré comme un art de vie du fait de ces trois composantes  classiquement envisagées ensemble : martiale, philosophique, et santé. Au début, on se centre plus sur les techniques corporelles, la gestuelle et peu à peu se met en place une interaction entre le corps et ses sensations, et l’esprit et la pensée. Le Tai Ji Quan en tant qu’art de vie consiste à mêler harmonieusement l’entraînement corporel, l’entraînement de l’esprit et le soin de soi. 

 L’enchaînement des 108 mouvements (parfois appelée 85 mouvements) de l’école Yang traditionnelle de Tai Ji quan est enseigné à l’école Fa Taiji (Blagnac) dirigée par Me Jean-Jacques Galinier transmis par Me Ding Dahong (dont il est le disciple officiel depuis 2006).

chang_san_feng_fondateur

 

 

 

« Le cerveau est une machine à apprendre. Au niveau du cortex se situent la conscience, l’adaptation fine des réactions, le langage. La lenteur permet d’améliorer la conscience de soi et l’assurance. Au niveau des structures plus profondes, l’attention, la mémoire, les postures, les réflexes sont précisément les domaines sur lesquels travaillent le taichi chuan . … Les muscles qui sont mis en jeu ici, ce sont ceux de la posture, les plus puissants dont nous disposons et qui sont très difficiles à fatiguer : du point de vue de la physiologie, c’est de l’énergie interne. ….  D’un point de vue physique, il facilite l’enracinement et l’équilibre, la coordination et le schéma corporel, et contribue à lutter contre la sédentarité. …  » Extrait de la conclusion du Colloque Tai Chi Chuan et santé à Paris le 30 avril 2011 par le dr Hugues Dériaz ( ancien président de la FF Wushu).

Tai ji tu 2

 

Que signifie les termes Tai Ji Quan (Taichi chuan)

 

 

 

 

 

 » Avant de devenir une discipline physique populaire, le TaiJi Quan repose et s’est construit sur le concept initial du TaiJi.                                                    Tai signifie grand, suprême, très, trop, extrêmement                                            Ji  désigne un faîte, un sommet, l’extrémité, un pôle, ultime.  Quan désigne un poing et se traduit souvent par boxe. Dans les derniers sens donnés aux caractères Taiji se trouve exprimée deux fois l’idée d’extrême et ultime – ou encore le concept d’un extrême sommet , soit le plus haut point de vue  . Tai Ji est souvent traduit par « poutre faîtière » , soit le sommet d’un édifice, à partir duquel le témoin/observateur peut discerner deux faces :                                                       – une éclairée par le soleil , l’adret, qui correspond à la traduction initial du terme Yang                                                                                                                                – l’autre dans l’ombre (…) appelée Ubac  et Yin en chinois (…)symbolisée par la lune .            

yin-yang1                                                                                                                   

 

 

 

 

… Du point de vue philosophique et métaphysique, le Taiji représente l’esprit en chacun et Quan évoque une façon de s’exprimer et de fonctionner. Taiji Quan parle donc du fond et des formes ...                  extrait du livre de Jean-Jacques Galinier « Tai Ji Quan Les fondements culturels -Energies et spiritualités. Fa média éditions

Les cours sont ouverts à tous et regroupent tous les niveaux (du débutant au plus avancé) .

 

Cours de Tai Chi Chuan et de Qi Gong dans le Gers